Rechercher
  • Didier Maufras

En mémoire de Maurice Laurent


Maurice était une belle et bonne personne.

Je l'ai toujours connu arborant une mise soignée jusqu'à notre dernière rencontre qui date de décembre 2018, celle en vogue chez les architectes de sa génération ayant fréquenté les ateliers de l'ancienne École des Beaux Arts, sans lavallière ni nœud papillon, mais portant ce gilet "cartouchière" caractéristique, bardé de crayons, paraissant d'autant plus anachronique dès les années 90 où nous nous connûmes que, ces années-là, la mode du noir intégral façon clergyman avait définitivement imposé sa tyrannie vestimentaire aux diplômés des unités pédagogiques d'architecture faisant carrière.

Même si cette dernière mode a elle-même perdu son aura, Maurice continuait imperturbablement à arborer cet habit d'architecte suranné, avec une coquetterie nouvelle, ou peut être par nostalgie parce qu'il avait abandonné depuis longtemps l'exercice libéral au profit de la fonction publique territoriale à Paris, du professorat, des conférences, et de l'expertise.

J'y voyais personnellement le signe qu'il se sentait avant tout Architecte, dans la vision du monde et de ses contemporains, et dans la consommation de tout ce que la culture nous apporte.

Notre amitié date de début 1992 et de notre élection au Conseil de L'Ordre d’Île de France sur une liste "L'Ordre autrement", en réaction au corporatisme qui avait sévi dans cette institution jusqu'en 1990. Cet engagement commun pour la défense de l'architecture plutôt que celle des architectes, qui ont des syndicats dont c'est le rôle, nous a rapprochés dans une estime réciproque de nos pratiques professionnelles qui étaient appelées à "s'affronter" dans le cadre du permis de construire dont il dirigeait le service à la Mairie de Paris. Je garde un souvenir chaleureux de nos joutes sur l'interprétation des règles du P.O.S. et des possibilités de plaider des adaptations mineures à leur application rigoureuse. Je pense que mes confrères pourraient témoigner comme moi que ses décisions étaient toujours justes, argumentées et témoignaient d'un avis éclairé et éclectique sur l'architecture et le paysage urbain de Paris.

Plus tard je sais qu'il a su conseiller de nombreux maîtres d'ouvrage privés dans l'élaboration de leurs demandes de permis de construire comme dans la gestion des problèmes de mitoyenneté dont il était devenu un spécialiste renommé.

Je l'ai recommandé plusieurs fois à mes clients comme à mes confrères qui le considéraient comme un puits de science.

Mais ce que j'appréciais le plus chez Laurent et qui le rendait unique, c'est sa gouaille et son amour pour le non-sens, le surréalisme et le calembour versions françaises, façon Raymond Queneau, qui s'exprimait tant dans chaque instant de la vie quotidienne – du moins je l'imagine à l'aune de nos déjeuners rues Daguerre et rue Boulard où il rencontrait beaucoup d'amis voisins, parfois artistes, avec qui il échangeait un sabir parfois hermétique – que dans ses vœux écrits proprement délirants chaque année.

Il était à mes yeux une partie de l'âme du Paris populaire de la rive gauche dont j'ai aimé l'évocation dans le livre de Michel Audiard ".La nuit, le jour et toutes les autres nuits" et dont je n'ai connu que les vestiges assiégés par la gentrification.

R.I.P. Maurice,

Repères biographiques:

Né le 24 février 1938, mort le 8 janvier 2019 à Paris

Expert près la Cour d'appel de Paris / 1976 - 2004 Membre titulaire de l'Académie d' architecture (2000) Membre du CAUE de Paris (Conseil d' Architecture, d' Urbanisme et d' Environnement de Paris 2003)

Membre du GRIDAUH (Groupement de Recherche sur les Institutions et le Droit de l'Urbanisme, de l'Aménagement du territoire et de l'Habitat) / Université Panthéon Sorbonne UFR 1 Paris Architecte Voyer général honoraire de la Ville de Paris (chargé de la Sous Direction du Permis de Construire (1996-2003) Membre associé de la Commission de Terminologie et de Néologie (ministère de la Culture / Délégation Générale à la Langue Française (2003) Membre de la Commission du Vieux Paris (2003-2018)

Membre du CA de l'école d'architecture de Paris La Villette (2006)

architecte libéral à Paris de 1968 à 1985

Expert judiciaire de 1977 à 2004

Missions et conférences

Barcelone 1986

Conférence Villes et Ports

Gênes 1988

Confrontations d'expériences européennes en matière de valorisation portuaire

Rethymnon-Crète 1992

Proposition pour une politique de protection patrimoniale

Paris 1996

Préparation de la conférence Metropolis à Tokyo sur "la place de l'automobile dans la Ville"

Rome 1993

Conférence sur la qualité architecturale et les concours de maîtrise d'œuvre Rome 1994

Colloque sur les projets de parcs de stationnement en infrastructure et le risque archéologique

Milan 1995

Colloque sur les expériences de grandes villes européennes en matière de projets de transport et de politiques de déplacements

France 1996-2003

Séminaires sur l'actualité juridique et l'évolution législative induite par la loi SRU en matière de documents d'urbanisme

Le Caire 1993

Évaluation de la mission de coopération IAURIF pour le plan d'urbanisme du Grand Caire

Pékin 1995

Évaluation et propositions pour les projets d'infrastructures de transports prioritaires de l'agglomération capitale

Casablanca 2004-2005

Sensibilisation à la pratique de l'urbanisme et de l'aménagement (principes juridiques, procédures, "outils d'aménagement")

Alger 2002- 2008

Expert ISTED pour la réhabilitation du bâti ancien en milieu urbain (MAE et MELT)

Publications

  • Les relations de Voisinage / Servitudes , mitoyenneté, vues, distances & plantations (commentaires et illustration du Code Civil) (annexe au Manuel du Permis de Construire / Ministère de l'Equipement 1979)

  • Contribution (colloque Pr. MALINVAUD au Sénat) sur la pratique et la problématique juridique des travaux sur constructions existantes. Dalloz- Sirey Editions (2000)

Aux Editions du MONITEUR avec François VIROLLEAUD, architecte DPLG) :

  • Guide pour l'usage de la micro-informatique pour la révision des prix des marchés de travaux (1983-85)

  • Guide du ravalement (admin. jurid. techn) (1990)

  • Rubrique terminologique ("Cahiers techniques du bâtiment") (depuis 1998)

  • Entretiens du patrimoine (Intervention 2003 – Marseille)

Maurice Laurent en visite sur le chantier de l'Ecole Alsacienne à Paris 14° le 28 avril 2014.

Maurice, mandaté sur ma proposition par la direction de l'Ecole, avait fourni une aide précieuse dans l'analyse des mitoyennetés de cette opération en cœur d'îlot et dans la préparation de l'instruction de la demande des autorisations d'urbanisme fin 2011.