[1987] – 106-112 boulevard Blanqui / 66-72 rue de la Glacière – 75013 Paris

Original dans sa conception, cet ensemble de bâtiments recrée avec son jardin central un microcosme à l’abri du tumulte urbain. Les façades tournant le dos à la ville et se reflétant par le jeu de la géométrie parfont cette ambiance narcissique.

Face à une structure urbaine disparate et sans grande qualité, et en raison du manque de façades a l’alignement des rues du terrain, le plan de masse adopté privilégie une complète introversion du programme sur lui même.

 

Les bâtiments, par le jeu des adossements aux pignons aveugles des immeubles mitoyens, tournant le dos à la ville, récréent autour d’un très grand jardin artificiel leur propre environnement : chaque immeuble se reflète dans son vis-à-vis comme dans un miroir par le biais de fausses symétries sous-tendues par les deux axes de composition dont la trace s’inscrit dans la composition du jardin.

 

L’utilisation d’un seul module de pierre en élévation comme en plan masse, pour rythmer l’implantation et la modénature des 6000m² de façades, parfait l’illusion d’une géométrie souveraine et régulatrice des différents éléments du programme.

 

L’importance des travaux – l’opération représentait le plus gros investissement privé de logements à Paris – et une collaboration efficace avec l’entreprise générale adjudicataire ont permis, dans un cadre budgétaire étroit, de réaliser une peau de façade luxueuse et raffinée, dont la conception est l’aboutissement des premières recherches effectuées sur l’opération de l’avenue de Saxe.

 

Une pierre très dure et immaculée, utilisée en bardage ventilé, sert de grille à l’inscription d’un ensemble menuisé compact en aluminium laqué noir, posé à l’extérieur du mur, et dont l’assemblage des difféerents profilés, pour la plupart uniques, permet de masquer les parties ouvrantes afin de conserver à l’ouverture un graphisme épuré.

 

 

terrain : 9 961 m²

programme : Commerces : 500 m² Logements : 26 725 m²

SHON : 21 156 M² hab

études : 1983 – 1985

coût : 136 470 135 F

assistants : J. C. Le Brun, F. Taste, D. Ayel, J. C. Legrand

photos : N. Borel

publications : Le Moniteur, Architecture d’Aujourd’hui, 7 à Paris

propriétaire : Assurances générales de france

maitre d’ouvrage : Groupement foncier français

Fiche signalétique

Galerie

En voir plus

Télécharger la fiche projet