[1982] – 24 boulevard du lac – 95880 Enghien-les-Bains

Faire corps avec la nature : c’est le maître mot de cette résidence mixte dans un parc au bord du lac d’Enghien. La façade donnant sur le boulevard, altière dans sa conception s’oppose au charme latin donné à la cour centrale. L’ensemble est unifié par l’emploi d’un revêtement en céramique.

La construction de cet immeuble d’habitation s’inscrit dans un environnement très exceptionnel de la banlieue parisienne, celui de la ville d’Enghien, et son lac. Le projet privilégie la relation avec l’environnement végétal et aquatique. La solution retenue est celle d’une résidence mixte : -appartements à accès privatifs face au lac, -petit collectif de trois étages sur un rez-de-chaussée surélevé face à la ville.

 

Ces deux programmes s’articulent autour d’une cour centrale à deux niveaux, traitée en belvédère sur le lac, et prolongé à l’est par un patio aménagé autour de trois grands arbres conservés. La façade sur le boulevard, ostentatoire par sa symétrie rigide, affiche la dignité un peu pompeuse des hôtels bourgeois du début du siècle.

 

Les façades sur la cour centrale, et celle sur le lac, mêlant des citations du Bauhaus à des thèmes d’inspiration néoclassique, respectant au contraire l’échelle du logement en mettant l’accent sur les espaces de transition.

 

L’ensemble est unifié par l’emploi généralisé du revêtement céramique, utilisé selon un carroyage très strict, dans lequel s’inscrit chaque ouverture ou renforcement de façade, prouvant que ce revêtement peut être plus qu’une simple peau, mais au contraire participer pleinement à l’expression architecturale.

 

 

terrain : 4 600 m²

programme : Logements : 4 007 m²

études : 1981-1982

coût : 17 000 000 F

assistants : Octave et Jean Marie Parant

photos : D. Maufras

propriétaire : La Mondiale

maître d’ouvrage : Cogim

Fiche signalétique

En voir plus

Galerie

à venir

Télécharger la fiche projet