A sa sortie de l’école Polytechnique, Didier Maufras, alors titulaire du grade d’ingénieur, s’oriente vers les métiers de la construction  et de l’aménagement urbain en complétant sa formation universitaire par un diplôme d’architecte d.p.l.g.

Son atelier, fondé en 1980, reçoit bientôt plusieurs commandes d’immeubles d’habitation de la part d’investisseurs, institutionnels et, après concours, de la ville de Paris.

La qualité de ses  réalisations, publiées dans de nombreuses revues françaises et  étrangères, est récompensée en 1983 par un prix d’architecture national décerné par la revue « Le Moniteur » : le prix de la première œuvre.

 

 

 

Tout en restant régulièrement consulté par l’Etat, la ville de Paris et la région Ile de France dans le cadre de concours d’équipements publics, il a l’opportunité de maîtriser deux opérations privées d’aménagement de grands terrains parisiens :

 

  • l’une concernant le quartier de Blanqui - Glacière situé dans le 13ème arrondissement de paris : surface de 1 hectare comprenant 261 logements et commerces  construits entre 1983 et 1986,

  • la seconde s’étant déroulé sur l’îlot Bull-Gambetta  dans le 20ème arrondissement de Paris : surface de 1.5 hectare abritant 360 logements et activités construits entre 1986 et 1992.

Ces deux opérations lui permettent d’affiner sa compréhension de la ville et celle de sa formation.

Au cours de son développement l’agence d’architecture a concrétisé plusieurs commandes de prestige couvrant un vaste domaine d’intervention. Ainsi Didier Maufras a ainsi été choisi par  :

  • la Norwich Union pour la conception  d’une Z.A.C. mixte bureaux/logements de 90.000 m² à Rueil-Malmaison dans laquelle il a réalisé, entres autres projets, le siège social de Norwich Union France.

  • le maire de Paris pour être l’un des cinq architectes admis à construire autour du  parc de la Z.A.C. Dupleix (15ème arrondissement de Paris).

  • la direction de l’aménagement urbain, pour  réfléchir sur la  mise en forme du nouveau secteur Seine rive gauche (13ème arrondissement de Paris), l’achèvement de la tête Pont Mirabeau  (15ème arrondissement) et la relance du logement social avenue de la porte d’Aubervilliers.

  • le constructeur automobile Renault pour la conception d’un show-room de prestige à Amsterdam aux Pays-bas et des études de valorisation de son patrimoine foncier (1996 – 2000).

  • le constructeur automobile Matra pour l’installation de sa nouvelle implantation dans la région parisienne (2001-2003).

  • le collecteur du 1% logement Solendi pour la conception et l’aménagement de son nouveau siège social francilien (2005-2008).

  • la filiale Socogim du groupe Vinci pour la conception d’une Z.A.C. privée de 45 000 m² mixte de logements, résidences, services et bureaux à Rosny-sous-Bois.(2002-2010)

  • le conseil d’administration de  l’école Alsacienne pour la mise en conformité PMR et l’extension de son établissement parisien (2009-2014)

Parallèlement à ses activités de maîtrise d’œuvre, Didier Maufras a exercé d’importantes responsabilités de 1986 à 1996 au sein du conseil de l’Ordre des architectes de Paris et du conseil national, respectivement en tant que trésorier et chargé de la prospective.
Il a été également administrateur de l’École nationale supérieure des beaux arts et membre de la Commission centrale de sécurité du ministère de l’Intérieur.

En 1992, Didier Maufras fonde « M2 », une société d’assistance à maîtrise d’ouvrage, fermée en 2008. L'expérience acquise lui profite aujourd’hui dans la compréhension des stratégies d’aménagement urbain, de montage d’opérations et l’expertise auprès des investisseurs institutionnels.

Depuis 2016, M&A fonctionne en réseau avec les partenaires indépendants précédemment contractés, et Didier Maufras se consacre uniquement à cette nouvelle activité de conseil auprès de gestionnaires de patrimoine immobilier en Ile de France, ou de conception et design auprès de particuliers.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

didier maufras

Didier Maufras

 

Fondée en 1990 par Didier Maufras, architecte – ingénieur, après dix années d’exercice libéral, la S.à.r.l d’architecture M&A « Maufras et Associés architectes » a été gérée à sa création avec Guy Bez - jusqu'en 1992 - et Hervé Delatouche - jusqu'en 2002 -, puis de 2002 à 2016 en association avec Luc Peirolo, architecte d.e.s.a.

 

Dès 1988, l'atelier avait fait le pari de la conception et de la production graphiques uniquement sur stations de travail avec l’utilisation des logiciels Autocad®, Progecad®, 3d Studio max®, Sketch’up®.

Parallèlement l'emploi de PageMaker®, Photoshop®, In Design CS® permettaient de maîtriser toute la chaîne graphique jusqu'à la publication.