[1985] – 16-22 rue des Orteaux – 75020 Paris

Du fait des contraintes géométriques nées des politiques urbaines qui se sont succédées dans ce quartier du 20ème arrondissement, le bâtiment se pare d’une proue majestueuse épousant l’angle formé par les rues. L’ouverture de cette proue vers le jardin intérieur –dessinée par une déchirure dans la façade du bâtiment- achève de le comprendre comme un obstacle.

Un quartier du vingtième arrondissement portant les traces de deux politiques de rénovation urbaine contradictoires, un terrain « encerclé » dans une opération pastichant les immeubles « à la parisienne ».

 

Par chance, sa géométrie n’est pas banale, à l’angle de la rue et de l’impasse des Orteaux, angle aigu de soixante degrés pointé vers la rue de Bagnolet qui monte depuis le boulevard de Charonne.

 

Le bâtiment se plie donc à ses extrémités à la volumétrie et à la typologie des immeubles mitoyens, cette humilité mettant à contrario en valeur sa proue dont le traitement assure l’identification formelle: proue en avancée, justifiée par le creusement des façades intérieures sur l’angle, réservées à la « mise en scène » des escaliers et des coursives intérieures.

 

L’axe de composition de l’immeuble, qui se confond avec l’axe bissecteur du terrain, se lit de bas en haut sur la proue : de simple joint de dilatation, il devient faille -déchirure du plan de façade- puis porche d’accès à la cour intérieure, prélude à la découverte du jardin situé en cœur d’îlot.

 

Cette déchirure du bâtiment selon l’axe met en relation visuelle la rue (Orteaux = Hortus = Jardin) et le jardin intérieur.

 

 

terrain: 1864 m²

programme : Habitation: 4774 m²

coût : 19 200 000 F

assistants : J.C.Le Brun, F. Taste, D. Ayelphotos : N. Borel

maître d’ouvrage

propriétaire : Régie immobilière de la ville de Paris

Fiche signalétique

En voir plus

Galerie

Télécharger la fiche projet